Mon travail est conduit par le rythme, l’énergie et l’improvisation. Je peins sur plusieurs toiles simultanément, passant de l’une à l’autre, les retournant, les complétant, jouant avec la profondeur et la frontalité pour atteindre au fil du temps un point d’équilibre.

La notion d’achèvement des œuvres, bien que ce soit une finalité, ne fait pas partie de mes préoccupations principales. Je privilégie l’expérience, l'immersion dans le travail, mon intuition et ce que j’ai appris.

Chaque peinture est un fragment étant la continuité des précédents, tout est lié et participe d’une relation de cause à effet. La surface des toiles est le réceptacle de tout ce qui peut se produire pendant une séance de travail. Les traces, les accidents, l’imprévu on
t également leur importance dans l’élaboration des peintures. Ce phénomène d’imprégnation raconte une histoire, il témoigne des moments de doute, des revirements, guide mes choix et mes actions.

J'attache aussi beaucoup d'importance au temps qui passe. Il me permet de prendre du recul, d'emprunter de nouvelles trajectoires et influe véritablement sur mes prises de décision. Ainsi, il m’arrive de reconsidérer d’anciennes toiles et d’apporter des ajustements sans état d’âme.

Techniquement, j’utilise la peinture acrylique que je mixe avec de la bombe aérosol, des craies à l’huile, des feutres, de la mine de plomb. Je gratte, je frotte, je recouvre, j’éponge. Il n’y a pas de contenu réellement narratif à proprement parler dans mon processus même si parfois j’intègre du texte ou des éléments figuratifs pour ponctuer mes compositions.


 

My work is driven by rhythm, energy and improvisation. I paint on several canvases simultaneously, moving from one to another, turning them over, completing them, playing with depth and frontality to reach a point of balance over time.

The notion of completion of the work, although a goal, is not one of my main concerns. I favor experience, immersion in the work, my intuition and what I have learned.

Each painting is a fragment being the continuity of the previous ones, everything is linked and participates of a relation of cause and effect. The surface of the canvas is the receptacle of everything that can happen during a work session. Traces, accidents, the unforeseen also have their importance in the elaboration of the paintings. This phenomenon of impregnation tells a story, it testifies to moments of doubt, reversals, guides my choices and my actions.

I also attach great importance to the passage of time. It allows me to step back, to take new paths and really influences my decisions. Thus, I sometimes rethink old paintings and make adjustments without any qualms.

Technically, I use acrylic paint that I mix with spray paint, oil chalks, oil sticks, graphite. I scratch, I rub, I cover, I sponge. There is no real narrative content to speak of in my process even if I sometimes integrate text or figurative elements to punctuate my compositions.

150816_ludovicdervillez-4.jpg

© Crédit Photo : Julien Chevalier